Accueil > Actualités > Binge drinking : un diagnostic régional pour mieux cibler la prévention

Actualités

Binge drinking : un diagnostic régional pour mieux cibler la prévention

Géraldine Langlois, Santé Autrement Magazine

08 février 2016

Un jeune sur cinq dans le Nord Pas-de-Calais pratique le binge drinking. C'est l'un des nombreux enseignements de l'enquête présentée à Lille par les chercheurs du laboratoire SCALab (université de Lille 3). Ce projet financé par la Mildeca permet de mieux comprendre les ressorts de ce comportement des jeunes vis-à-vis de l’alcool. A partir de ce diagnostic, unique dans la région, le projet a entamé sa seconde phase, consacrée à la conception de messages de prévention plus ciblés.

Sur les 382 personnes qui ont répondu au questionnaire du SCALab*, 93% des étudiants et 62% des lycéens consomment de l’alcool. Sur ce panel, un peu plus d'un jeune sur cinq (22% des hommes et 23% des femmes) peut être considéré comme « binger ». C’est-à-dire qu’il consomme de manière épisodique et massive (0,8g d’alcool dans le sang ou plus), soit cinq verres ou plus pour les hommes, quatre pour les femmes, en deux heures environ. L’âge de leur première consommation d’alcool est plus précoce pour eux (13,64 ans) que pour les autres (14,5 ans).

L’étude des chercheurs lillois montre que 13% des jeunes consomment en moyenne cinq verres ou plus d’alcool en semaine. Les bingers en consomment là encore plus que les autres (3,7 verres contre 1,43).


Lire l'intégralité de l'article

© COREPS Nord - Pas-de-Calais - 03 21 71 34 44 - Plan du site - Crédits

Autres bulletins d'actualités

Voir les bulletins plus anciens

Une information à nous signaler ?

N'hésitez pas à nous communiquer toute information qui aurait pu échapper à notre vigilance.